Le hasard ne favorise que les esprits préparés…

Feuille morte

Cette citation de Pasteur, illustrée par cette photo garantie sans trucage, pose au moins deux questions : le hasard existe-t-il ? Comment se préparer ? Tout dépend de la définition que nous donnons du hasard : s'agit-il de la cause d'évènements apparemment fortuits et/ou inexplicables ? S'agit-il de circonstances de caractère imprévu ou imprévisible dont les effets peuvent être favorables ou défavorables ? 

 

Une excuse ? 

Au-delà de ces deux définitions que chacun pourra trouver dans son dictionnaire préféré, le hasard pourrait parfois être remplacé par le mot excuse. Il est en effet souvent invoqué en guise de justification pour masquer des manquements et lacunes pourtant avérés. Fréquemment, la casse d'un matériel doit en effet plus au manque de soins et autres actions préventives qu'au seul "hasard".

 

La crédulité ? 

Dans d'autres cas, la notion de hasard pourrait aussi être remplacée par la crédulité : c'est le ressort utilisé par nombre d'esprits retors qui veulent nous faire croire qu'ils nous ont rencontrés "par hasard" alors que ces derniers n'ont fait que guetter nos déplacements, nos habitudes, réglés comme du papier à musique et de ce fait simplement prévisibles.

 

Une réalité statistique ?

Une autre explication serait la méconnaissance de la statistique. Cette dernière explique en effet le plus souvent pourquoi nous sommes nés le même jour qu'un parfait inconnu dont nous nous sentons, du fait de ce "hasard", plus proches que d'un autre. Les jeux de hasard, comme le loto en sont de parfaites illustrations. Ce n'est en effet pas par hasard qu'ils ont été créés mais bien parce qu'ils permettent, de manière certaine, de faire gagner des sommes pharaoniques à ceux qui les organisent.

 

7 attitudes à cultiver !

Enfin, ce que l'on nomme le hasard n'est peut-être que le résultat d'un comportement et d'attitudes appropriés. N'est-ce pas en observant la nature que fût inventé le VELCRO ? Le hasard est ici le fruit de l'observation et d'une transposition. 

La dernière de ces quatre approches nous conduit tout naturellement à la seconde question : comment se préparer ? En suivant ces sept recommandations : 

- Faire systématiquement un pas de côté pour voir les choses de manière différente,

- Changer régulièrement de place autour de la table familiale,

- Conserver notre âme d'enfant qui pense que tout est possible,

- Réfléchir à ce qu'il faut pour que cela fonctionne plutôt que ce qui peut nous bloquer,

- Faire le choix d'aller découvrir ce qui pourtant ne nous attire pas,

- Observer sans autre intention que celle de s'émerveiller,

- Faire confiance à notre cerveau pour continuer à conjuguer les matériaux et données ainsi glanés !

En conclusion, Louis PASTEUR avait imagé avec sa formule, bien avant l'heure, un mécanisme que nombre d'esprits savants appellent désormais la sérendipité

Pierre BULTEL
décembre 2017

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs destinés à réaliser des statistiques de visites et améliorer votre expérience utilisateur. Veuillez noter que tant que vous n'aurez pas explicitement accepté et fermé ce bandeau, les cookies ne seront pas activés.